Finlande Suède Grande-Bretagne Irlande Allemagne Autriche Suisse Russie France Estonie Norvège Pologne

Venténer- précurseur de la ventilation avec une récupération efficace de la chaleur


Combinent
Oy Enervent Ab
Powered by Ensto Enervent
Ensto Enervent
Ensto Enervent
Ensto Enervent
Ensto Enervent
Ensto Enervent

Il y a 30 ans, la petite firme Oy Combinent Ab basée à Porvoo commença à manufacturer des VMC à double flux. Depuis le début, l’idée de la firme était de trouver une technologie qui garantirait une récupération de la chaleur avec une efficacité supérieure à celle des concurrents. La première unité manufacturée réduisit substantiellement le gaspillage d’énergie ainsi que celui des ressources naturelles, ce qui a toujours été la philosophie de Venténer. L’entreprise changea de nom, de Oy Combinent Ventilation Ab à Enervent Oy Ab en 2001. Le nouveau nom rend mieux compte du domaine d’activité de l’entreprise. Le bien-être garanti avec une ventilation efficace ainsi que le taux de récupération de la chaleur le plus efficace du marché. La firme choisit avec attention ses salariés, afin que les produits soient conçus et fabriqués avec réussite. Le personnel talentueux, flexible et positif, est évidemment une des clés de la réussite du développement rapide de l’entreprise.

Une nouvelle idée chaque jour et une grande confiance en ses propres connaissances

Une nouvelle ère commença quand Venténer lança l’échangeur de chaleur rotatif. Venténer fut le premier qui apporta sur le marché finlandais l’échangeur de chaleur rotatif avec incontestablement la plus grande efficacité destiné pour les maisons individuelles. La manufacture soi-même des échangeurs de chaleur nécessita un grand investissement, que le visionnaire Robert Hägg était prêt à entreprendre. Il y avait cependant encore de nombreux obstacles à surmonter en Finlande avant de pouvoir envahir le marché. Les concurrents ne regardaient pas d’un bon œil une entreprise qui suivait et appliquait une philosophie aussi claire. Il fallait créer un nouveau réseau de distribution. Les exportations de la firme commencèrent à croître significativement en même temps que l’échangeur de chaleur rotatif fut lancé sur le marché. La croissance du chiffre d’affaires annuel était de maintes fois supérieur au chiffre d’affaires moyen des entreprises dans le même domaine, aussi bien dans l’exportation que sur le marché finlandais. En grandissant, Venténer a déménagé de nombreuses fois, car les locaux sont rapidement devenus trop petits. Trouver des experts d’un niveau suffisant a été difficile. A ce jour, bienheureusement de nouveaux membres d’équipes ont été trouvés et ont apporté des ressources précieuses à notre entreprise.

Venténer – un pionnier dans le futur aussi

En fin 2009, Venténer a été acquis et attaché à Ensto. Ensto forme un ensemble se centrant sur le chauffage, la ventilation ainsi que le contrôle de ces derniers. Tout cela de manière à ne pas gaspiller l’énergie et en respectant le développement durable. En tant que pionnier technologique, Venténer a continuellement apporté de nouvelles solutions sur le marché, qui se différencient de celles de nos concurrents. Cette différentiation commença avec l’efficacité de la récupération de la chaleur. De la même manière, le développement continuel des commandes de programmation pour nos unités fait partie de nos buts. A ce jour, Venténer grâce à la gamme Greenair et à la commande EDA développe l’intégration des systèmes. Les systèmes Greenair HP™-, Greenair EDX- et Greenair EMB lancés ces dernières années sont de bons exemples en termes de chauffage et refroidissement efficaces en énergie ainsi qu’en tant que systèmes de secours dans les maisons ordinaires ou en tant que principaux systèmes dans les maisons basse énergie. Ces projets de développement sont le signe que la capacité d’innovation de Venténer n’a pas disparu au sein de sa croissance, mais que de nouvelles implémentations sont à attendre dans le proche futur. Dans une comparaison avec 10 000 sociétés industrielles, le processus d’innovation de Venténer a augmenté de cinq critères sur six, afin d’atteindre le groupe des meilleurs cinq pourcents.